2 mars 2020

49.3 : Censurons Macron à l’Assemblée, dans la rue et dans les urnes !

Alors que les débats parlementaires faisaient apparaître jour après jour les mensonges du gouvernement sur la réforme des retraites, le Premier ministre Édouard Philippe vient d’annoncer l’utilisation de l’article 49.3 après seulement deux semaines de débat.

C’est un coup de force inacceptable. Comble de l’ignominie, le gouvernement utilise un conseil des ministres consacré au Coronavirus pour prendre l’opposition, et le peuple en général, par surprise.

Bien sûr, Édouard Philippe prétendra qu’il n’avait pas d’autres choix. Le terrain a été préparé en attaquant les députés de la France insoumise qui se sont battus pied à pied depuis le début de l’examen du texte. Il leur sera reproché à nouveau de ne pas respecter le travail parlementaire.

C’est l’hôpital qui se fout de la charité. Car ce gouvernement aura donc ignoré l’opposition d’une majorité de syndicats, méprisé le rejet d’une large majorité du peuple français et n’aura tenu aucun compte d’un avis assassin du Conseil d’Etat. Il aura fait travailler, dans le cadre d’une procédure accélérée, l’Assemblée nationale sur un texte contenant 29 trous et ne disposant pas des conclusions d’une conférence de financement qui se déroule en parallèle des travaux de la représentation nationale. Il l’aura fait en laissant ses troupes insulter et menacer les députés de l’opposition. Un tel mépris vis-à-vis des procédures élémentaires du débat démocratique est inédit.

Désormais, c’est la censure qui est à l’ordre du jour.
D’abord à l’Assemblée nationale par le vote des motions de censure qui seront déposées contre le gouvernement.
Ensuite dans la rue en participant aux rassemblements spontanés qui se déroulent dès ce soir et aux manifestations qui auront lieu en début de semaine prochaine.
Enfin dans les urnes : faites-les payer ce coup de force dès les élections municipales !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram
Partager sur email
Partager par mail

Newsletter

Contact presse