31 mars 2020

Planifier le déconfinement : le monde d’après doit commencer dès maintenant – Tribune

Tribune de l’ensemble des parlementaires insoumis, publiée dans le Journal du Dimanche (JDD) le lundi 30 mars 2020.
[Extrait]

Donc, nous sommes confinés encore quinze jours.
Comme la moitié de l’humanité. Comme partout où les dirigeants ont trop attendu pour lancer la riposte à l’épidémie. Soit.
Nous serons disciplinés. Nous resterons confinés le temps qu’il faudra pour notre bien et celui des autres.

Toutes et tous logés à la même enseigne ? Certes non.
Car nous sommes confinés dans nos inégalités aussi. Oui, pour les quatre millions de personnes mal logées, pour le million croupissant dans un habitat indigne, pour leurs enfants, le confinement à domicile est aussi un long tourment.

Il faudra tester massivement la population

Il se mue un drame pour ceux et surtout celles qui vivent des violences intrafamiliales. Et pour les autres ? Le confinement n’est pas une situation naturelle pour les êtres humains. Beaucoup de leurs comportements spontanés fondamentaux y sont brutalisés.
D’ailleurs, d’habitude, le confinement forcé ça s’appelle la prison. Le confinement sans horizon de sortie est insupportable. Alors quand en sortirons-nous ? Quelles conditions devront être réunies pour cela ?
Nous avons le droit de le savoir. Ceux qui ont été incapables de prévoir l’entrée dans la crise seront-ils capables d’en organiser la sortie ?
C’est une anticipation vitale. Le pouvoir doit s’y préparer tout de suite.” […]

Lire la suite de la tribune sur le site du JDD ici.

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram
Partager sur email
Partager par mail

Newsletter

Contact presse