7 mai 2020

TRIBUNE. Assurance-chômage : l’heure est à l’abandon de la réforme et à l’indemnisation de 100% des chômeurs

À l’initiative de la CGT et de son comité national des travailleurs privés d’emploi et précaires, cette tribune a été signée par des syndicats, associations de chômeurs, des responsables politiques et des intellectuels.

[Extrait]

“Par décret, la ministre du Travail vient de concéder quelques droits provisoires concernant le calcul des allocations chômage. Si cette annonce confirme que les travailleurs privés d’emploi et précaires sont les premières victimes de l’impact du Covid-19 sur l’économie, le gouvernement veut maintenir coûte que coûte au 1er septembre le second volet de sa réforme de l’assurance-chômage, qui doit réduire de 30 à 75 % les allocations de 650 000 chômeurs, selon le chiffrage de l’Unedic.

Pourtant, l’urgence sociale est là : des centaines de milliers de travailleuses et de travailleurs de tous secteurs d’activités (contractuel-le-s, intérimaires, saisonniers, intermittent-e-s) dont les contrats devaient débuter, se terminent ou devaient être renouvelés se retrouvent privés d’emploi. Pire, c’est la double peine pour les privés d’emploi qui subissent la baisse ou la perte de leur allocation chômage depuis le durcissement des règles du 1er novembre 2019, formant le premier volet de la réforme, avec la fin de fait du rechargement ainsi que l’introduction d’une dégressivité pour les cadres (suspendue).” […]

Lire ici la suite de notre tribune sur le site de l’Humanité.

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram
Partager sur email
Partager par mail

Newsletter

Contact presse