Aguilera (A9-0016/2021) – Contrôle des peches

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Le système de contrôle des activités de pêche fait partie intégrante des mécanismes de la politique commune de la pêche (PCP) visant à assurer une exploitation durable des stocks. Les contrôles permettent notamment de vérifier l’application systématique de l’obligation de débarquement et de lutter contre la pêche illicite, non-régulée et non-réglementée mais aussi d’assurer la traçabilité des produits de la pêche, tout au long de la chaine d’approvisionnement. Le système de contrôle actuel repose sur des règlements adoptés avant la réforme de la PCP de 2013. La Commission a présenté en 2018 une proposition mettant à jour le texte à la lumière de l’évolution des technologies et pour tenir compte de la règle sur l’obligation de débarquement (fin des rejets de poissons) et visant à mieux faire respecter les règles de la PCP. La proposition de la Commission allait globalement dans le bon sens. Malheureusement le Parlement a adopté un texte désastreux : pour ne prendre qu’un seul exemple, les marges de tolérance adoptées dans la déclaration des captures reviennent de fait à ce que 40% des captures ne soient pas déclarées, voire 50% pour le thon ! Je me vois donc contraint de voter contre ce texte !

Renseignez votre email et recevez les actualités de mes luttes tous les mois !