ASSEZ D’HYPOCRISIE : PARTAGEZ LES BREVETS SUR LES VACCINS ! #EUAfricaStrategy

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

La Commission affirme vouloir un partenariat d’égal à égal avec le continent africain : c’est ce qu’elle explique dans sa nouvelle stratégie pour le partenariat UE-Afrique présentée l’année dernière. C’est bien. Mais il y a les paroles et les actes. Or est-ce que l’Union européenne traite aujourd’hui l’Afrique en égale ?

Le fait-elle lorsqu’elle pille par la pêche industrielle les ressources halieutiques de l’Afrique mettant sur la paille les pêcheurs locaux et toute l’économie locale qui en dépend ?

Le fait-elle lorsqu’elle promeut une agriculture ultra-intensive, tournée vers l’exportation, dont les surplus ruinent les agriculteurs africains et enferment le continent dans la dépendance alimentaire ?

Est-ce un partenariat d’égal à égal lorsque l’on rase les forêts du continent africain pour extraire toujours plus de cacao, de tabac, d’huile de palme ou de bois exotique ?

Lorsqu’on accepte le travail des enfants, les violations de tous les droits fondamentaux dans les mines afin d’assurer son approvisionnement en cobalt et autres métaux nécessaires à sa « transition verte et numérique » ?

La traite-t-elle en égale lorsqu’elle finance et perpétue un modèle de conservation de la nature qui repose sur la violation systématique des droits des populations autochtones ?

La traite-t-elle en égale lorsqu’elle accepte de maintenir dans les chaînes de la dette l’ensemble du continent africain ?

Oui, il faut un partenariat d’égal à égal entre l’Europe et l’Afrique. Le rapport que nous votons aujourd’hui en session plénière du Parlement européen va dans ce sens. Mais l’Union doit maintenant prouver par des actes que sa relation avec l’Afrique a changé. En ce temps de pandémie, elle peut faire une première démonstration en partageant les brevets sur les vaccins avec nos frères africains. Alors cessons l’hypocrisie : qu’attendent l’UE et la France pour soutenir la proposition en ce sens faite par l’Afrique du Sud à l’Organisation mondiale du commerce ?

Retrouvez mon intervention en plénière du Parlement européen ce 24 mars 2021 sur la nouvelle stratégie UE-Afrique.

Renseignez votre email et recevez les actualités de mes luttes tous les mois !