Déclaration de la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité – Situation humanitaire et politique au Yémen

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Le Yémen est confronté à une guerre civile qui oppose depuis 2014 les rebelles chiites Houthis au gouvernement d’Abdrabbo Mansour Hadi, élu en 2012 à la suite de la révolution yéménite et du départ du Président Ali Abdallah Saleh.

Le conflit s’est aggravé en mars 2015 avec l’intervention d’une coalition menée par l’Arabie saoudite. Il s’agit actuellement de la pire crise humanitaire au monde, puisque ce sont plus de 22 millions de personnes – soit les trois quarts de la population – qui ont besoin d’aide et de protection humanitaires selon l’ONU. Le pays est notamment confronté à la plus grande famine que le monde ait connue depuis des décennies.

Cette résolution demande à toutes les parties au conflit d’engager immédiatement des négociations, et de remplir leurs obligations pour faciliter le passage rapide de l’aide humanitaire et l’accès sans entrave aux installations médicales.

Surtout cette résolution appelle à une interdiction, à l’échelle de l’Union, de l’exportation de toute forme d’équipement de sécurité aux membres de la coalition, y compris l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

Je ne peux que soutenir cette résolution et espère que la France saura jouer son rôle pour mettre un terme à ce conflit.

Restez informés !

Retrouvez mes actualités une fois par mois en vous abonnant à ma newsletter!