Györi (04/03) Semestre européen pour la coordination des politiques économiques : Stratégie annuelle de croissance durable 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Le semestre européen est l’instrument par lequel la Commission européenne s’est arrogée un pouvoir de contrôle absolument antidémocratique sur les budgets des États membres et a procédé à une casse méthodique des services publics, des droits et conquis sociaux. Je rappelle ainsi le criminel affaiblissement de nos systèmes de santé publique par l’obsession mortifère de la Commission européenne pour la baisse des dépenses publiques : ainsi, entre 2011 et 2018, la Commission européenne a recommandé 63 fois aux États membres de privatiser certains pans du secteur de la santé ou de réduire les dépenses publiques en matière de santé ! Avec ce rapport le Parlement confirme posséder le même sinistre dogmatisme que la Commission puisqu’il exige un retour aux politiques d’austérité après la crise ! Payer la dette : voilà le seul horizon que proposent la Commission et le Parlement aux peuples européens ! Je rejette sans aucune hésitation ce rapport !

Renseignez votre email et recevez les actualités de mes luttes tous les mois !