Plan d’action pour une nouvelle économie circulaire – Huitema (A9-0008/2021)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

La crise écologique interroge l’ensemble de notre mode de production, de consommation et d’échange.

Ce dernier repose sur une surexploitation des écosystèmes et des êtres humains et engendre une surproduction de déchets faisant de notre civilisation une civilisation du déchet selon de nombreux auteurs. L’économie circulaire peut être porteuse d’une profonde mise à jour de notre système. Au plus immédiat, elle se propose de résoudre la question de nos montagnes de déchet.

Plus largement, elle interroge notre mode de consommation et pose des questions relatives à la définition de ce que devraient être nos besoins nécessaires et désirables. Bien évidemment, transformer notre mode de consommation ne peut pas se faire sans transformer radicalement nos procès de productions industriels en vue de faire des biens plus durables. Réponse au plan présenté l’année dernière par la Commission, ce rapport appelle à un nouveau modèle économique respectant les neuf limites planétaires, ce qui est conforme avec la proposition de la France insoumise d’instaurer une règle verte.

Ce rapport insiste également sur la nécessité non seulement de recycler mais surtout de prévenir la création de déchets, et demande la reconnaissance effective du droit à la réparation. Je soutiens donc sans hésitation ce rapport !

Renseignez votre email et recevez les actualités de mes luttes tous les mois !