Question sur l’autonomie stratégique européenne à l’ère numérique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Manuel Bompard (GUE/NGL)

L’autonomie stratégique des États membres de l’Union devrait être un de nos objectifs prioritaires. Il n’y a pas de souveraineté des peuples européens à l’heure du numérique sans souveraineté sur nos données: souveraineté des pouvoirs publics, souveraineté des citoyens.

Il y a de nombreux domaines où l’Union européenne pèche encore par manque de réflexion. Laissez-moi prendre un exemple: les câbles sous-marins transitant par le Royaume-Uni en direction des États-Unis. Les révélations d’Edward Snowden font état d’activités de cyberespionnage de ces câbles par l’Agence nationale de la sécurité des États-Unis (NSA) et le Centre national de communications britannique (GCHQ) dans le cadre du projet Tempora.

Quelles mesures compte prendre la Commission face aux stratégies de cyberespionnage de masse? Quelles mesures et quel calendrier entend-elle adopter afin de revoir la stratégie de déploiement des câbles internet sous-marins de l’Union? Quelles stratégies compte-t-elle mettre en place afin de préserver la souveraineté exercée sur des entreprises stratégiques (par exemple: Alcatel Submarines Network, Nokia) face à la prédation de sociétés extra-européennes?

Restez informés !

Retrouvez mes actualités une fois par mois en vous abonnant à ma newsletter!