26 octobre 2020

Revoir le fil(m) de la Politique agricole commune

La semaine du 19 au 23 octobre se tenait l’un des votes les plus importants de la mandature : le vote sur la Politique agricole commune. Un désastre qui engage plus d’un tiers du budget de l’Union européenne jusqu’en 2027.

On vous propose d’essayer d’y voir plus clair en redéroulant le #fil(m) de la semaine publié initialement sur Twitter ⤵️

Lundi 19 octobre, jour 1 : lundi pour le lancement de la nouvelle saison de notre émission “Au coeur de l’Europe”, nous sommes revenus sur les enjeux de la réforme, avec notamment Benoit Biteau et Alexis Poulain. A retrouver en intégralité ici.

Ce même jour, Pascal Canfin (LREM) cherche à nous vendre une réforme qui redirige l’argent public vers les petits et moyens agriculteurs. C’est bien ce que nous souhaitons. Mais nous lui rappelons ce qu’il en est de ses positions : plafonner rigoureusement les aides spécifiques aux petites fermes, pour mieux offrir des subventions presque illimitées aux plus grandes.

Lundi 19 octobre, début de soirée : les milliers d’amendements déposés sont à peine connus. Ils ne sont pas tous traduits. Alors que les groupes politiques doivent discuter leurs positions en interne, que le vernis craquèle, nous assistons à un passage en force ⤵️

https://twitter.com/mbompard/status/1318269622290927618

Réaction de notre camarade @BotengaM :

https://twitter.com/BotengaM/status/1318427380755607553

Nous ne laissons pas passer. Notre groupe et le groupe des Verts/ALE s’opposent fermement à cette décision. Nous ne recevons pas de réponse. En tout état de cause, le vote reste avancé… mais il est de nouveau repoussé de quelques heures.

Face à la grave insuffisance de la réforme qui est mise sur la table, nous jugeons qu’un électrochoc est nécessaire et co-signons, avec le groupe des Verts et plusieurs socialistes un amendement de rejet de la proposition de la Commission.

Nous le défendons dans une tribune commune avec Benoit Biteau, Eric Andrieu, Raphaël Glucksmann, David Cormand, Michèle Rivasi, Manon Aubry et appelons le Parlement européen à ne pas commettre une erreur historique. ⤵️

https://twitter.com/DFIeurope/status/1318592308045074434

Mardi 20 octobre, c’est le jour des prises de parole en plénière. Je défends notre amendement de rejet et une transformation radicale de la Politique agricole commune. ⤵️

La mobilisation pousse fort aussi en-dehors du Parlement ! ⤵️

Mon camarade Younous Omarjee prend la parole pour défendre les agriculteurs des outre-mers et le budget du programme pour les outre-mers.

https://twitter.com/younousomarjee/status/1318518701407219714

Pour une autre PAC retrace les prises de parole :

https://twitter.com/pouruneautrepac/status/1318451995569803264

Le rapport sur l’état de la nature publié le lundi même nous rappelle que la bifurcation agro-écologique de notre modèle agricole est nécessaire maintenant :

Mercredi 21 octobre : les premiers résultats tombent. Notre amendement de rejet ne passe pas, et la quasi-totalité des amendements qui auraient encore pu tirer cette #PAC dans la bonne direction échouent également.

Petit bilan à mi-parcours, à travers un mini-thread :

Au milieu de l’hécatombe, nous pouvons relever une très belle victoire : l’introduction d’une conditionnalité sociale pour recevoir les aides de la PAC ! Mais ces victoires seront rares et ne permettront pas d’assurer une réponse aux enjeux immenses auxquels fait face notre agriculture.

Sur les réseaux sociaux, la mobilisation contre la réforme redouble d’ampleur à l’approche du vote final.

Le hashtag #VoteThisCAPdown (“Votez contre cette PAC !”) s’impose en tendance numéro 1 avec plus de 50 000 tweets.

L’ensemble de nos camarades @DFIeurope @GUENGL sont mobilisés : @leilachaibi https://twitter.com/leilachaibi/status/1319546148433104898

@younousomarjee https://twitter.com/younousomarjee/status/1318467272114163716

@ASPelletier https://twitter.com/ASPelletier/status/1318465367036014593

@emmanuelmaurel https://twitter.com/emmanuelmaurel/status/1318536976212033539

@ManonAubryFr

https://twitter.com/ManonAubryFr/status/1319292084713500673

Vendredi 23 octobre au matin, quelques heures avant le vote final, le biologiste allemand @GuyPeer3 utilise les mêmes mots que nous : “éviter une erreur historique”.

Le compromis honteux trouvé entre les trois grands groupes de la droite, des libéraux et des sociaux-démocrates se fissure alors que tous les socialistes allemands rejoignent les français et appellent à rejeter cette réforme :

https://twitter.com/delarabur/status/1319368860403904512

Pendant ce temps, la délégation LREM en plein déni, en pleine contradiction avec la loi climat qu’elle a défendue 15 jours auparavant, monte au créneau avec les mêmes arguments hors-sujet que les lobbys de l’agro-industrie…

https://twitter.com/ITolleret/status/1319539411248361472

… et #LREM se fait reprendre de volée. Nous gaspillons au moins 20-30% de notre production alimentaire : nous avons un problème de répartition, d’accessibilité, pas de quantités. Et par ailleurs, les principales menaces à notre sécurité alimentaire sont environnementales.

D’ailleurs, même au sein de leur groupe libéral Renew, tous ne partagent pas leur constat. Les délégations slovaques et hongroises dénoncent une faillite pour les agriculteurs, le climat, la biodiversité, le bien-être animal. Et votent contre le texte.

Cela ne suffira pas. Malgré une forte opposition, le texte passe. Avec les voix de la droite, de l’extrême-droite, des libéraux et d’une partie des sociaux-démocrates.

https://twitter.com/mbompard/status/1319707513303060480

La mobilisation pour une Politique agricole commune au service des agriculteurs, des citoyens, de la biodiversité et du climat continue ! Nous reviendrons plus en détails sur les résultats du vote.

D’ici là, qu’en pensez-vous ? On retire cette PAC ( = #WithdrawTheCAP ), on la retire, ou on la retire ?😉

Signal fort avec plus de 20 000 signatures en 24h pour retirer cette PAC.

J’ai signé. #WithdrawThisCAP

https://twitter.com/Fridays4future/status/1320470434085785603
Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram
Partager sur email
Partager par mail

Newsletter

Contact presse