Situation dans l’est de la République démocratique du Congo et assassinat de l’ambassadeur italien Luca Attanasio et de son entourage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Cette résolution constitue la réaction officielle du Parlement à l’assassinat, le 22 février, en République démocratique du Congo (RDC) de l’ambassadeur italien, Luca Attanasio, de son chauffeur, Mustapha Milambo, et de l’officier de police italien Vittorio Iacovacci, au cours d’une attaque d’un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) à proximité de Goma dans leNord-Kivu. La résolution demande que soit menée une enquête approfondie, indépendante et transparente sur les circonstances entourant ces assassinats et exige des autorités de la RDC qu’elles augmentent leurs efforts pour mettre un terme aux attaques armées contre des civils. Le rapport s’alarme également de la persistance de violations graves des droits de l’homme et du droit humanitaire international à l’encontre de civils à l’est du pays, notamment des exécutions sommaires, des violences sexuelles et fondées sur le genre, le recrutement et l’utilisation à grande échelle d’enfants par des groupes armés et le meurtre de civils par des membres des forces de sécurité de la RDC.

Renseignez votre email et recevez les actualités de mes luttes tous les mois !