Un rapport prometteur sur les déchets marins est adopté par le Parlement européen

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Aujourd’hui, le Parlement a adopté un rapport extrêmement prometteur sur les déchets marins. Je suis très heureux de voir que plusieurs éléments portés par la France insoumise sont repris dans ce texte.

J’avais tenu à alerter dans mes amendements sur l’extrême pollution océanique causée par les mégots de cigarette, afin de presser la Commission à agir contre les industriels du tabac en interdisant les filtre à cigarette. Cette alerte a été reprise par le texte final.

Je ne saurais trop vous recommander cet excellent rapport de l’OMS sur l’impact environnemental de l’industrie du tabac. Il ne s’agit pas de blâmer les fumeurs mais  de mettre un terme à l’impunité sociale et environnementale des cigarettiers.

J’ai également souhaité attirer l’attention sur l’extrême pollution plastique de notre mer commune, la Méditerranée. Ce bassin de vie est en train de mourir sous les amoncellements de plastique. Le rapport final reprend cette inquiétude.

La menace posée par la crise d’asphyxie des océans est également l’un des principaux signaux d’alarme exprimés par Jean-Luc Mélenchon dans son rapport sur les mers et les océans.

Pour lutter contre cette pollution de la mer Méditerranée j’ai suggéré la mise en place d’un plan de dépollution de notre mer commune avec l’ensemble des pays riverains. Je suis très heureux de voir cette proposition reprise.

Lancer un plan de dépollution de la Méditerranée avec les États riverains volontaires était l’une des principales proposition du plan de bifurcation écologique présentée l’année dernière par la France insoumise.

Renseignez votre email et recevez les actualités de mes luttes tous les mois !