Victoire majeure ! Vote pour la fin des cages au Parlement européen !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Hier, nous avons franchi une étape majeure pour l’amélioration de la condition animale. Dans sa résolution consécutive à l’Initiative citoyenne européenne « Pour une nouvelle ère sans cages », le Parlement européen vient en effet de voter en plénière en faveur de la fin de l’élevage en cages, mais aussi pour la fin des importations de produits animaux issus de l’élevage en cages. Ce vote, à une écrasante majorité de 558 voix pour, 37 voix contre, et 85 abstentions fait suite à la mobilisation massive de plus d’1,4 million de citoyens et de centaines d’organisations qui ont permis que ce moment arrive enfin.

Nous avons soutenu cette mobilisation depuis le début, et la délégation France insoumise veillera désormais à ce que le vote d’aujourd’hui se traduise par l’adoption d’une proposition législative qui mette définitivement fin à l’ère des cages dans l’UE. Il faut en effet comprendre que le vote de la résolution d’aujourd’hui donne seulement la réponse du Parlement européen à l’Initiative citoyenne européenne en faveur de la fin des cages. De façon totalement inédite, il se prononce également pour. Il faut maintenant adopter un texte législatif européen : cela nécessite une proposition législative concrète et détaillée de la part de la Commission européenne, que le Parlement européen et les gouvernements de l’UE devront ensuite amender, négocier et voter. Le processus législatif est encore long, mais le cap est donné.

La réponse de la Commission européenne est maintenant attendue pour la fin du mois de juin : nous attendons une proposition à la hauteur, et nous y proposerons autant d’amendements que nécessaire.

Les animaux sont des êtres sensibles, nous le savons. Pourtant aujourd’hui, plus de 300 millions d’entre eux sont enfermés en cages dans l’Union européenne. Ce sont notamment des poules pondeuses, des lapins, des truies, des cailles ou des veaux.

La fin des cages est possible : en agriculture biologique, elles sont déjà interdites ! Bien évidemment les éleveurs doivent être soutenus dans cette transition. Et en la matière, on doit beaucoup mieux faire : sur 2014-2020, 1,15% seulement du budget de la Politique agricole commune a été consacré au bien-être animal. Mais du côté du gouvernement français, on ne change rien ! Sur près de 60 milliards d’euros de budget PAC, rien n’est prévu pour le bien-être animal. Et l’agriculture biologique est menacée par les derniers arbitrages du gouvernement sur la plan stratégique national relevant de la PAC.

De façon générale, les gouvernements français successifs ont mis notre pays à la traîne. A peine 25% des animaux y sont élevés hors cages. Pas d’interdiction des cages pour les truies comme en Suède. Pas d’interdiction des cages pour lapins comme en Autriche. Pas d’interdiction des cages pour les poules pondeuses comme en République tchèque d’ici 2027. Aucune interdiction des cages qui aille au-delà des quelques exigences minimales déjà fixées au niveau de l’UE.

Renseignez votre email et recevez les actualités de mes luttes tous les mois !